Thursday, June 07, 2007

Mémoire \\ Intro

\\ Introduction

La nature de mon projet pour le DNSEP est un récit multi-média (hyper-texte, image, son, animation, vidéo), au contenu biographique et fictionnel, offrant des possibilitées de choix au lecteur, il peut alors influer sur le déroulement du récit (hypernarration, hypertexte ...).

Je souhaite en parallèle et/ou par la suite développer et interroger ce qui se rapporte au multi-média (écriture, images, son, animation, vidéo ...) et à la médiatisation du récit par le dispositif numérique et/ou le support écran (vidéo, projection, hypertexte, cd-rom, web ...). Cf. 3ème Partie - Problématiques et Thématiques Ultérieures Probables.

La première partie du mémoire abordera la question du récit (qu'est-ce que le récit, son sujet, sa forme, sa construction ainsi que son statut.), tandis ce que la seconde partie traitera de question de l'interactivité (qu'est-ce que l'interactivitée, quel est sa part, quelles possibilitées), pour finir, la troisième partie ouvre sur les problématiques et thématiques du récit multi-média que je souhaite développer et interroger.

Mémoire \\ Question du Récit

Question du Récit


\\ Qu'es-ce que le récit ?

Récit: 1. Relation orale ou écrite (de faits vrais ou imaginaires).
Narration: 1. Exposé écrit et détaillé d'une suite de faits.

Récit d'écriture - opposé au récit littéraire - (roland Barthes)

\\ Sujet du récit

Le récit est XXXXXconstruit-traite de manière biographique - fictionnel - des évenements choisit de la vie d'un personnage.

Ces évenements - chapitres - sont tout autant de rencontres, découvertes, érrances, perditions, reflections, étapes, épreuves (configuration classique d'un récit) - menant le personnage au travers du récit (Cf. L'Odyssée - Homère)*, le but du récit - ici investit d'un caractère interactif - serat de proposer-permettre au lecteur de testerxxxxxx les possibilitées plurielles du récit.
*On peut aussi constater ce schéma dans la grande majoritée des récits de littérature.

\\ Quel est la forme du récit ?

Mon projet pour le DNSEP cherche à investir dans un récit multimédia une qualitée interactive avec la participation de l'utilisateur. Prenant compte du caractère multimédia investit dans le récit
Relation de faits, témoignage ou conception, quel part du réel ? Parle d'un état du monde.
Construction du récit
Discursivité
transfert de l'identitée du lecteur en celle du personnage (cf. L'Histoire sans Fin



\\ Construction du Récit

Procéssus de production du récit.
architecture
La construction du récit doit comprendre la particularitée du récit en ça qualitée de récit interactif-préhensible

est conçue selon les théories existentialistes en ce sens que l'action ne progresse qu'en fonction de la personnalité du joueur et que l'intrigue entière se batit dessus.

"Le centre (du livre) est donc partout et on ne peut en dessiner la circonférence avant que le livre n'ait pris fin."
La Cité de Verre, 1993 - Paul Auster.

Contrairement aux récits classique, ici la construction-structuration du récit se développe en architecture complexe, et n'étant révèlée qu'à la fin du récit même.

Peut-on parler d'une géographie du récit ? - cartographie - Le récit ici peut-être perçut de manière spatial, car ce n'est plus tellement le parcours - même analogiquement géographique - du personnage, que les choix de l'utilisateur qui mène ce personnage en différent plans - géographique et analogique - du récit.

\\ Statut du récit ?

L'invitation du lecteur à choisir entre différentes possibilitées données au personnage implique plusieurs niveaux de lecture (Cf. eXistenZ, 1999 - David Cronenberg),
Etapes,
le média est alors très proche de l'utilisateur

Rapport spatial, physique, temporel. face au sensible, virtuel

Raconter le temps, Quelles conventions
Linéaire / itinéraire, discontinuité.

Pourquoi remettre en cause la convention linéaire du récit ?
La remise en cause de la convention linéaire du récit (permettant, peut-être, entre autre, d'une part la conservation de la mémoire collective - l'Histoire, celle avec un grand H. - et de par son déroulement unidimensionel, d'autre part un instrument analyse - prémice de la pensée scientifique et philosophique - ) au profit d'un récit au statut subjectif et sensitif, ou la xxx passe au devant de la construction linéaire - la fin du livre ?xxxxxx -
de combiner, de mettre en facteur des énoncés de taille différente, continuité
Pas de discontinuité, car même si la linéarité et le statut temporel du récit est remis en cause, la narration n'en serat pas moins continue jusque xxx.

"Bien sur que tu vas y aller, c'est le dernier chapitre de ton livre."
Le Livre des Illusions, 2002 - Paul Auster.

Question de l'Interactivitée

\\ Question de l'Interactivitée


\\ Qu'es ce que l'interactivitée ?

Interaction: Action réciproque. > interdépendance.
Interactivité: Activité de dialogue entre l'utilisateur d'un système informatique et la machine, par l'écran.

Participation de l'utilisateur, invité à choisir entre plusieur possibilité,

\\ Quelle part d'interactivitée ?
XXXsa possibilité de choisir entre différentes possibilitées du récit
L'utilisateur par ses choix discursifs devient en quelque sorte acteur d'un récit singulier, et permettant la une certaine participation de l'utilisateur le recit est constitutifXXXparticipant au récit comme à un jeu, constitutif d'un rapport au monde*.
Cf. "fort-da" Au Delà du Principe de Plaisir - 1920, Sigmund Freud; "le miroir" Jacques Lacan.

Alternatif, pluralisme, multiple

L'interactivité place le récit multimédia - avec les jeux vidéos - comme l'un des média les plus subjectif, et proche de l'utilisateur, XXX cherchant à confondre son identité avec celle du personnage (Cf. eXistenZ - 1999, David Cronenberg).

L'interactivitée multimédia (vidéo, animation, photo-diaporama, son, ...) doit servir à la narration, en temps qu'outils narratifs.

Interactivité, possibilité d'agir, quelles possiblitées ?

Le terme virtuel, trop souvent opposé à réel, s’est éloigné de la signification philosophique classique qui signifie en puissance. Pour Deleuze,60 le virtuel ne s’oppose pas au réel, mais il est dans la recherche de son actualisation.

Psychogéographie.
Territoire, production / construction d'espace. > Deleuze

Parcours, pas d'itinéraire imposé.
Non linéaire, procession (Cf. "Le Procès" - Franz Kafka)

"Il est possible pour un récit de continuer à s'écrire sans auteur."
Le Carnet Rouge, - Paul Auster.

Recit, Parcours, Processus.
\\ Interactivité
Un Individu (le "spécateur") agit sur une interface interactive, il évolue en parcourant l'espace graphique, son parcours (procession ? Cf. Le Procès Franz Kafka) est et ses choix, actes agissent (?) sur le déroulement du média.

4 - Problématique et Thématiques Probables

4 - Problématiques & Thématiques Probables


commentaire et-ou critique des précédents utilisateurs

Thématiques
Générer un texte c'est développer à l'infini les possibilités d'un système composé de dictionnaires, de règles sémantiques et de contraintes rhétoriques
Mécanisation des actes d'écriture.La littérature matricielle réside dans le processus qui l’engendre plus que dans les textes produits.

Tuesday, June 05, 2007

L'Odyssée \\ Homère

L'Odyssée
Homère

blah blah

Si par une Nuit d'Hiver un Voyageur \\ Italo Calvino

Si par une Nuit d'Hiver un Voyageur
Italo Calvino

L'Histoire Sans Fin \\ Michael Ende

L'Histoire Sans Fin
Micheal Ende

blah blah

Mots \\ Projet

\\ Mots

acteur
action
auteur
centre
choix
début
durée
écriture
espace
fiction
fin
histoire
hypermédia
hypernarratif
hypertextuel
idée
identitée
image
interface
instant
itinéraire
lecteur
lettre
média
mémoire
moment
mot
narration
oubli
page
parcours
pensée
personnage
procèdure
procèssion
puzzle
récit
route
temps
territoire
texte
trajet
...

Acteur - Auteur
acteur, auteur, identitée, lecteur, mémoire, oubli, pensée, personnage ...

Action - Espace - Temps
action, centre, choix, début, durée, espace, fin, instant, itinéraire, moment, parcours, procèdure, procèssion, route, temps, territoire, trajet ...

Monday, June 04, 2007

L'Homme Qui Marche \\ Jirô Taniguchi

L'Homme Qui Marche
- Jirô Taniguchi -


Editions Casterman.
...

Julius Corentin Acquefacques \\ Marc-Antoine Mathieu

Julius Corentin Acquefacques
Marc-Antoine Mathieu


Julius Corentin Acquefacques, Prisonnier des Rêves

5 Tomes Parus:

1 - L'Origine
2 - La Qu...
3 - Le Processus
4 - Le Début de la Fin
5 - La 2,333è Dimension

Editions Delcourt.

Aventures Kafkaïennes de Julius Corentin Acquefacques, employé au Ministère de l'Humour, qui découvre un jour que son avenir est ecrit ... sur une page de bande dessinée. Julius Corentin voyagera dans le "Rien" pour découvrir la "Qu...", prisonnier de ses rêves, deréglant le temps, détruisant la perspective et le relief en emportant avec lui une ligne de fuite, il voyage dans sa propre histoire, à la rencontre de l'autre face de son destin ...

scans à venir ...

Sunday, May 06, 2007

Références \\ Liste

Références



Multimédia

Days in a Day - 1h05 -
Immemory - Chris Marker -
Trajectoires - Jean-Pierre Balpe -


Cinéma & Vidéo

Histoire(s) du Cinéma - Jean-Luc Godard -
Pink Floyd The Wall - Alan Parker -
La Rage - Pier Paolo Pasolini -
Metropolis - Fritz Lang -


Litterature

L'Histoire Sans Fin - Michael Ende -
Si par une Nuit d'Hiver un Voyageur - Italo Calvino -
La Société du Spéctacle - Guy Debord -
1984 - George Orwell -
- Michel Foucault -
Le Procès, Le Chateau, La Colonie Pénitentière - Franz Kafka -
Le Panoptique - Jeremy Bentham -


Bande Dessinée

Julius Corentin Acquefacques - Marc-Antoine Mathieu -
L'Homme qui Marche - Jiro Taniguchi -


à completer ...

Thursday, January 18, 2007

Panoptique \\ Jeremy Bentham

Panoptique
Jeremy Bentham



Extraits

"Au moyen d'un Panoptique, la prudence intéressée d'un seul individu est un meilleur gage de succès que ne le serait, dans tout autre système, la probité d'un grand nombre."


Analyses

"Le Panoptique, dans toutes ses applications (prison, manufacture, hôpital, école), dans son administration et sa gestion à but lucratif, trouve alors mieux sa place au sein d'une société capitaliste. Il est le dispositif maximisateur par excellence qui, avec un faible coût et de grands profits, peut produire un effet considérable sur les esprits du seul fait que la surveillance devient affaire de croyance régie par un calcul de chances. Cette technologie est faite pour dresser le désir par le calcul de ses effets, soumettre l'action individuelle à une balance qui compare les bénéfices et les sanctions que l'on peut attendre de l'obéissance ou de la transgression."

Christian Laval

Thursday, January 11, 2007

Trajectoires \\ Jean-Pierre Balpe

Trajectoires
Jean-Pierre Balpe
- Lien -

...

Days in a Day \\ 1h05






"Le capitalisme a véritablement crée des richesses, car il en a trouvé là où l'on n'en voyait pas. C'est ainsi qu'il a par exemple, crée la beauté, la santé ou la jeunesse en tant que richesse, c'est à dire en tant que qualités qui vous possèdent."

"A quoi es ce qu'on arrive ? A un individu infantilisé, déresponsabilisé ! Excité sexuellement par la pub, livré au capitalisme (...)"

"(...) la surveillance sans cesse plus impérative, plus rapprochée des comportements, la proscription plébiscitaire de la violence, tout cela rentre dans le projet (...) de l'empire. il s'agit de profiler les citoyens."

"Ce que le système ne peut détruire de front, il le récupère et l'aseptise. Le mythe de la réussite personnelle a eu raison de la révolution qu'on voulait voir dans nos culture."

"Notre société occidentale de consommation a appris à absorber, assimiler la nouveauté (...), être en marge, anticonformiste, ne veut plus rien dire."

" (...) Des travailleurs du monde se déplaçant en hâte entre leur travail et leur logis, toujours tirés, toujours poussés, toujours pressés, courant vers le bout de leur vie."

"J'ai besoin de rouler pour quelqu'un. J'ai besoin de penser à quelqu'un, j'ai besoin quand je vois une boutique pour homme de me dire tiens, cette chemise elle me plaît. je n'ai personne à qui l'acheter et ça me frustre."

"Chaque génération doit tout réapprendre (...) elle veut bien accepter les richesses et les connaissances acquisent par la précédente, mais pas la sagesse ... Pas la sagesse, jamais (...). Ton enfant accepte et exige même que tu le nourrisses, mais si tu lui dis que le feu brûle, il ne te croira jamais, tant qu'il n'aura pas mis le doigt dedans."

Immemory \\ Chris Marker

Immemory
Chris Marker



"Dans nos rêverie mégalomaniaques, nous avons tendance à voir notre mémoire comme une espèce de livre d'Histoire [...]. Une approche plus modeste et peut-être plus fructueuse serait de considérer les fragments d'une mémoire en termes de géographie.
[...] De cette mémoire nous pourrions dessiner la carte, extraire des images avec plus de facilité (et de vérité) que des contes et légendes. Que le sujet de cette mémoire se trouve être un photographe et un cinéaste ne veut pas dire que sa mémoire est en soit plus intéressante que celle d'un homme ordinaire, mais simplement qu'il a laissé, lui, des traces sur lesquelles on peut travailler, et des contours pour dresser des cartes."




"[...] Mon hypothèse de travail était que toute mémoire un peu longue est plus structurée qu'il ne le semble. Que des photos prises apparemment par hasard, des cartes postales choisies selon l'humeur du moment, à partir d'une certaine quantité commencent à dessiner un itinéraire, à cartographier le pays imaginaire qui s'étend au dedans de nous. En le parcourant systématiquement j'étais sur de découvrir que l'apparent désordre de mon imagerie cachait un plan, comme dans les histoires de pirates. Et l'objet de ce disque serait de présenter la 'visite guidée' d'une mémoire, en même temps que de proposer au visiteur sa propre navigation aléatoire. Bienvenue donc dans 'Mémoire, terre de contrastes' - ou plutôt, comme j'ai choisi de l'appeler, Immémoire: Immemory."

Chris Marker